E-commerce : les comportements des acheteurs français en 2021

Accueil / Région Hauts-de-France/ E-commerce : les comportements des acheteurs français en 2021


Découvrez l’étude sur les tendances d’achats en ligne des consommateurs français en 2021, publiée par l’expert e-commerce ChannelAdvisor.

Une étude menée auprès de plus de 1 000 acheteurs e-commerce français.

Cette année, ChannelAdvisor s’est associé à l’institut de sondage Dynata pour étudier les comportements des cyberacheteurs mondiaux, et notamment des Français. Dans cette étude, découvrez les tendances qui doivent, en tant qu’acteurs e-commerce, guider vos actions et décisions au cours des prochains mois et des prochaines années.

La pandémie de Covid-19 : quel impact sur les achats des Français ?

Près de la moitié des consommateurs français (40 %) déclarent acheter en ligne plus fréquemment qu’avant la pandémie. La part des personnes qui déclarent acheter en ligne plus fréquemment est plus importante chez les femmes (43 %) que chez les hommes (38 %). Les 26-35 ans sont ceux qui ont le plus changé leurs habitudes (54 %). Un autre chiffre à souligner : 43 % des acheteurs français déclarent acheter plus fréquemment chez Amazon par rapport à avant la pandémie.

Les acheteurs français privilégient la mode, la beauté/santé et les loisirs

Au cours des premiers mois de la pandémie, beaucoup de statistiques sont apparues sur les catégories de produits qui avaient le plus profité ou pâti de la crise. Mais il
est important de garder en tête les poids respectifs de ces catégories en valeur, en volume, et en pénétration e-commerce. La mode (Vêtements/Chaussures/Accessoires) est, en France, la catégorie avec la plus grande pénétration e-commerce, suivie par la beauté/santé et les jouets/jeux/loisirs.

Les achats en ligne des Français au cours des 12 derniers mois.

Les produits préférés des acheteurs français varient selon l’âge et le genre

Selon l’âge et le genre des répondants, on constate de forts écarts sur les attitudes d’achats concernant les différentes catégories. Les 18-25 vont privilégier l’électronique/photo, les fournitures de bureau et l’auto/moto/bateau, tandis que les 65 ans et + vont porter leur intérêt sur des produits dans le domaine du bricolage, jardinage, épicerie, jouets/loisirs. Côté genre, les hommes vont plutôt acheter des produits provenant des secteurs suivants : électronique/photo, auto/moto/bateau, bricolage/jardinage. Les femmes dépenseront plus dans la santé/beauté, les bijoux/montres mais aussi dans la mode.

Les canaux de découverte des Français : bouche à oreille, marketplaces…

Il faut aussi se poser les bonnes questions : où les clients découvrent-ils les produits qu’ils achètent ? Où faut-il être présent pour ne pas rater le coche ? Avec 37 % de personnes affirmant avoir découvert des produits par le bouche-à-oreille (40 % chez les femmes), la France est 5 points au-dessus de la moyenne des autres pays (32 %).

Les réseaux sociaux et les publicités sur ces réseaux sont les principaux canaux de découverte pour les 18-25 ans (54 % et 44 % respectivement). Les seniors (65+) sont en dessous de la moyenne sur tous les canaux, à l’exception des réponses “En parcourant des marketplaces” et “En parcourant des sites de marque ou des sites marchands”.

Les canaux de découverte des Français au cours des 12 derniers mois.

Près de la moitié des acheteurs recherchent leurs produits sur Amazon

Les acheteurs français sont plus nombreux à rechercher d’abord leurs produits sur Amazon (47 %) que sur les moteurs de recherche (28 %). On constate une forte prévalence d’Amazon comme première destination d’achat. C’est une tendance qui croît depuis plusieurs années : beaucoup d’acheteurs utilisent le moteur de recherche d’Amazon directement, sans passer par un moteur de recherche classique. Conclusion : les e-commerçants ont donc tout intérêt à être bien référencés sur les marketplaces telles que Amazon.

Les moyens utilisés par les Français pour rechercher un produit.

Pour en savoir plus sur la façon dont les Français découvrent des produits en ligne, vous pouvez télécharger l’étude complète en cliquant sur le lien ci-dessous.

Recevez par email toute l’actualité du digital



Source de l’article

Région Hauts-de-France