ERP et CRM : quelles différences ?

Accueil / Région Hauts-de-France/ ERP et CRM : quelles différences ?


Entre fonctionnalités complémentaires et systèmes autonomes, décryptage des différences entre logiciels ERP et CRM.

Les logiciels CRM et ERP possèdent des fonctionnalités complémentaires. © adam121 – stock.adobe.com

Si les acronymes ERP et CRM vont souvent de pair, c’est parce que ces systèmes sont compatibles et utilisés de manière complémentaire par les entreprises. Ces progiciels se composent de différents modules de gestion et tendent vers le même objectif : accroître la productivité en centralisant les données et en proposant d’automatiser les tâches chronophages. Pour autant, ces deux types de logiciels ont leurs spécificités propres.

Une solution CRM, pour optimiser la relation client et la prospection

Un outil CRM (Customer Relationship Management), appelé aussi GRC (pour Gestion de la Relation Client, en français), permet de gérer la relation client, de la prospection à la fidélisation. Ce type de solution facilite et optimise les actions mises en place par les services commerciaux et marketing, notamment en automatisant le cycle de vente. Elle propose le suivi des campagnes et des performances, et vise à augmenter les ventes. Une solution CRM s’adapte aux besoins métiers d’une entreprise. Il existe de multiples outils sur le marché des CRM, certains s’adressent aux TPE et PME, d’autres répondent aux besoins importants des grandes entreprises.

Les principales fonctions d’un CRM sont :

  • centraliser les données relatives aux clients, aux prospects et aux fournisseurs,
  • gérer les contacts et la prise de rendez-vous,
  • gérer les pipelines de vente,
  • générer des leads,
  • automatiser des tâches telles que la création et l’actualisation des fiches contact,
  • réaliser des analyses et des rapports personnalisés.

Une solution ERP, pour gérer et centraliser les processus opérationnels d’une entreprise

Un outil ERP (Entreprise Resource Planning), ou PGI (pour Progiciel de Gestion Intégré), permet d’avoir accès à tous les processus opérationnels (stocks, commandes, production, comptabilité, etc.) sur une même base de données. Ce type de progiciel vise à optimiser la planification des services d’une entreprise et à réduire les coûts de production. Il permet aux équipes de gagner en productivité grâce à un niveau d’informations unifié pour tous les départements d’une organisation et à l’automatisation de certaines tâches comme la génération de devis, de factures ou encore la gestion de la TVA.

Un ERP rassemble différents modules afin de gérer :

  • la comptabilité (trésorerie, facturation, accès aux données financières en temps réel),
  • les commandes (de la commande client au service après-vente),
  • les stocks (état des stocks et inventaire en temps réel),
  • la chaîne logistique (besoins matières et production),
  • les entrepôts (de la préparation à la livraison),
  • les ressources humaines (gestion de la paie, des congés et absences).

Recevez par email toute l’actualité du digital



Source de l’article

Région Hauts-de-France