Interview : la vision de Microsoft sur le travail hybride et collaboratif

Accueil / Région Hauts-de-France/ Interview : la vision de Microsoft sur le travail hybride et collaboratif


Nous avons interrogé Nadine Yahchouchi, directrice France de Microsoft 365, sur le déploiement de Mesh dans Teams et la vision de la firme américaine sur le travail hybride boosté par le métavers.

Microsoft souhaite apporter plus de flexibilité et récréer des liens humains pour les futures réunions de travail. © Microsoft

Comment est né Mesh ? Dans quel contexte Microsoft le déploie-t-il dans Teams et pourquoi ?

Nous avons une forte croyance dans le travail hybride au sein de Microsoft. Notre stratégie et notre vision consiste à trouver des solutions pour tirer le meilleur du monde en présentiel et en distanciel. C’est dans ce contexte qu’est né Mesh. Avec l’adoption massive des outils, nous avons amélioré notre manière d’aborder l’organisation du travail au quotidien. Les actifs français ont gagné en qualité de vie professionnelle et personnelle, avec la possibilité de travailler d’où ils veulent et quand ils le souhaitent. Cette forte personnalisation demande plus de flexibilité et d’outils collaboratifs qui vont avec.

Nous croyons beaucoup au lien humain, qui reste au centre des préoccupations dans les entreprises et chez Microsoft. Nous ne pensons pas que les réunions en distanciel vont disparaître. Au contraire, elles vont être de plus en plus utilisées pour des besoins plus opérationnels, contrairement à d’autres réunions, en présentiel, qui permettront de travailler autour de la créativité.

Une nouvelle façon d’organiser une réunion de travail avec Mesh dans Teams. © Microsoft

Comment va fonctionner Mesh dans Teams ?

Étant donné que les réunions en distanciel et sur Teams sont clés dans le futur du travail hybride, nous souhaitons proposer des expériences beaucoup plus immersives et agréables à suivre. Il sera notamment possible de changer sa propre visio ou vidéo par un avatar, que vous pourrez personnaliser pour qu’il reflète votre personnalité, votre état d’esprit ou votre humeur. Et vous pourrez vous déplacer dans un univers immersif, comme si vous étiez dans un jeu vidéo.

Les utilisateurs pourront interagir et communiquer avec d’autres participants dans ce nouvel espace, avec tous les avantages offerts par l’intelligence artificielle. Si vous parlez une autre langue que celle de votre interlocuteur, ses propos seront traduits automatiquement dans votre langue et s’afficheront sous son avatar. En fonction de votre position dans l’univers immersif et de vos déplacements, plus vous vous rapprocherez d’une personne et plus le son sera accentué. Vous recréez ainsi du lien avec l’avatar de votre interlocuteur et vous aurez les mêmes sensations comme si vous étiez présents au bureau.

Les propos des participants d’une réunion seront traduits en temps réel et s’afficheront devant son avatar. © Microsoft

À lire également
Nouveautés Microsoft Teams : des réunions avec des avatars personnalisés dans le métavers

Que vont apporter ces avatars personnalisés et les univers immersifs ?

Le premier intérêt est d’être capable de réunir des personnes, qui sont à la fois en présentiel et d’autres en distanciel, sur un même pied d’égalité. Imaginez, par exemple, que vous êtes un manager dans une usine ultra-sécurisée. Vous allez pouvoir côtoyer, tout en étant à distance, l’un de vos collaborateurs présent dans cette usine recréée en 3D, via votre écran d’ordinateur ou via des lunettes HoloLens. Vous pourrez échanger et identifier ensemble les problèmes à résoudre sur certaines pièces de cette usine, tout en étant connecté à la personne qui se trouve sur place, et en profitant des avantages de la réalité augmentée.

Les avatars permettent également de réduire la fatigue visuelle. Regarder un écran une grande partie de la journée en 2D et avoir l’œil qui travaille pour voir chaque vignette d’aperçu est assez fatiguant visuellement et cérébralement. Dans cet environnement immersif, les interactions entre les participants d’une réunion seront plus agréables à suivre et généreront moins de fatigue. Et, enfin, le lien humain est remis au centre de l’attention grâce à cette partie gamifiée, qui renforce l’inclusion, en choisissant son avatar pour s’exprimer et montrer tel que l’on se sent, sans contrainte. Les utilisateurs vont pouvoir recréer des conversations informelles, comme celles que l’on peut avoir autour de la machine à café, contrairement aux réunions 2D à l’arrière-plan figé où les sujets restent centrés autour du business.

Les avatars personnalisés représenteront la personnalité et l’état d’esprit des participants à une réunion. © Microsoft

En quoi le métavers permet-il de répondre aux enjeux d’accélération de la transformation numérique des entreprises ?

Tout l’intérêt du métavers est de recréer ce que l’on appelle des jumeaux numériques, un monde digital qui est similaire à celui de la réalité. L’objectif est d’être capable d’interagir de manière augmentée avec tous les objets. Par exemple, si dans votre usine, une valve est défaillante, vous n’aurez pas besoin de vous rendre sur place car vous aurez la possibilité de la modéliser en 3D. Cette data visualisation sera beaucoup plus intuitive et innée. Vous gagnerez également du temps car vous n’aurez pas besoin de lire des lignes de tableau ou de la documentation technique. Cette interaction facilitée avec l’Internet des objets et les jumeaux numériques constitue un énorme avantage pour faciliter les interactions et le travail collaboratif.

Si l’on reprend l’exemple de la valve défaillante, vous pourrez tourner l’objet virtuellement dans l’espace en 3D et agir sur des commandes pour le réparer et le reprogrammer grâce aux données augmentées. Toutes les données seront présentes au même endroit au moment où vous en aurez besoin. Toute cette partie Mesh dans Teams vous permettra de collaborer avec la bonne personne, celle qui est responsable de cette valve dans cette usine, par exemple, pour qu’elle vérifie que l’opération a été réalisée correctement. Ces différentes couches (IoT, jumeaux numériques et Mesh) nous offrent le meilleur du monde digital, de la collaboration et du présentiel.

Quelles sont les principales nouveautés dévoilées lors de la conférence Microsoft Ignite pour le travail collaboratif ?

À l’occasion de Microsoft Ignite, nous avons lancé l’application Viva Insights, qui permet de mesurer son bien-être au travail au quotidien et d’obtenir des recommandations personnalisées. Vous pourrez, par exemple, améliorer votre temps de concentration dans la journée, collaborer de manière asynchrone et analyser aussi l’efficacité de vos réunions. Microsoft a récemment racheté Ally.io, qui est un logiciel OKR (Objective & Key Results). Il apporte plus de flexibilité en accompagnant les managers pour qu’ils ne comptabilisent plus le temps de présence de leurs collaborateurs, mais en leur faisant davantage confiance et en mesurant des objectifs plus clairs.

Au final, Teams et Microsoft 365 ne représentent qu’un moyen pour accompagner les organisations et les individus à aller chercher leur potentiel. Nous mettons en place des outils, qui leur permettent de définir leurs objectifs en fonction de chaque collaborateur, des équipes et de la vision de l’entreprise. Plus les managers auront la capacité de définir des objectifs clairs, plus ils seront en confiance et donneront plus de flexibilité à leurs collaborateurs. Grâce à cette flexibilité dans leur vie pro et perso, les collaborateurs seront plus heureux au travail et ils resteront plus longtemps au sein de l’entreprise. Nous essayons de créer un cercle vertueux de cette manière.

Quelles sont les prochaines étapes à venir ?

Je pense que l’accompagnement de l’expérience collaborateur va de plus en plus se développer. Nous avons pu constater tous les avantages du travail à distance sur l’équilibre et la qualité de vie personnelle et professionnelle. Nous sommes désormais plus flexibles et nous perdons moins en productivité. La collaboration est aussi renforcée au sein des équipes. Dans ce cadre, Microsoft va soutenir la pérennisation de ce travail hybride, afin de préserver cette flexibilité qui est au cœur de la rétention des talents et du bien-être de tous les employés.

À lire également
Microsoft Loop : une nouvelle application de la suite Office pour le travail collaboratif

Recevez par email toute l’actualité du digital



Source de l’article

Région Hauts-de-France